Partagez|

Sennar O'Makrat ~ Un Kitsune dans la Garde Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
Invité



MessageSujet: Sennar O'Makrat ~ Un Kitsune dans la Garde Royale Mar 21 Avr - 17:12


Loki Laufeyson / Tom Hiddleston
Okami

Sennar O'Makrat



Usurpateur et fier de l'être
Ce n'est pas l'histoire du noble Sennar O'Makrat que je vais vous raconter, mais plutôt celle du démon Thaäl. Bien évidemment, ces deux vies sont intimement liées, mais nous nous attarderons sur ce point plus tard... pour l'instant, laissez-moi vous parler de la vie que menât Thaäl dans les limbes... Puis de celle qu'il menât dans le monde des humains.


I - Kitsune et Forêt

    Thaäl naquit dans les Limbes, dans une grande forêt, à coté d'une clairière très luxuriante. La grande forêt où il vécut était le fruit pur de la nature, aucun arbre n'était pareil ou planté de telle ou telle manière par la main de l'Homme. D'ailleurs il ne savait même pas quelle créature était l'Homme, et il ne savait pas non plus qu'il était né des sentiments des Hommes, il s'amusait simplement à chasser ou à faire des farces aux autres créatures des Limbes qui habitaient cette forêt, forêt étant un véritable terrain d'exploration pour ce jeune Kitsune. Les troncs étaient de dimensions et de formes innombrables : droits ou courbés, tordus, penchés, trapus ou minces, lisses ou noueux et branchus et tous les fûts étaient verts ou gris de mousse et d'excroissances visqueuses ou pelucheuses.
    Thaäl s'amusait souvent à faire des farces aux autres démons des Limbes, notamment en les faisant passer par des chemins où se trouvaient de nombreuses racines tordues et entrelacées afin de les faire tomber. Lui les évitaient toujours très précautionneusement et s'en réjouissait beaucoup.
    Il appréciait aussi extrêmement la clairière non loin de là. Il lui suffisait d'avancer suffisamment dans la forêt pour se retrouver dans un vaste espace circulaire. Il aimait s'y reposer. En effet, il y avait le ciel au-dessus de lui, souvent bleu et clair, et les feuilles étaient toutes plus drues et plus vertes sur les bords de la clairière car la lumière de l'astre solaire se posait sur le sommet des arbres. De plus la nuit, cette clairière offrait un spectacle magnifique, car on y voyait les constellations dans le ciel, et bien souvent, de petits lutins et fées venaient s'y retrouver pour profiter du calme et de la vue.
    Voilà donc tout ce qui rythma la vie de Thaäl : farces et paisibilité. C'est comme ça qu'il passait le plus clair de son temps dans les Limbes. Mais un jour, une de ses plaisanteries tourna mal...


II- Mauvais tour et œil des Limbes

    En effet, un jour alors qu'il s'ennuyait, il décida d'aller faire un tour et en chemin il croisa un Okami qu'il connaissait. Avant que celui-ci ne le voit il se transforma en une créature monstrueuse qu'il avait déjà aperçue dans la forêt. En le voyant, le jeune Okami fût terrifié et se terra, ses oreilles se baissèrent et il couinait en face de lui, regardant autour s'il n'y avait pas une échappatoire. Puis Thaäl, qui commençait à ne plus pouvoir se retenir, redevint lui-même et se mit à rire à gorge déployée. Ce petit tour était sûrement l'un de ses meilleurs quand il repensait à la tête décomposée qu'eut le jeune Okami... Mais il n'avait pas vraiment réfléchi à la suite des événements... L'Okami, tellement vexé que l'on se soit moqué de lui de la sorte et avec la fougue de la jeunesse, montra les crocs à Thaäl  et, sans prévenir, lui mit un coup de patte dans le museau.
    Le Kitsune, surpris par cette attaque, couina et fuis dans le sens opposé de l'Okami... et s'ensuivit une course-poursuite dans toute la forêt, ce qui en devint presque un jeu. Mais, pendant qu'ils couraient ensemble, la mère de l'Okami vint et récupéra son louveteau par la peau du cou et repartit en courant et en grognant. Thaäl était trop occupé à courir et n'y avait pas fait attention, il détourna alors la tête pour regarder derrière lui et fut étonné de ne pas voir l'Okami, il continua alors de courir et se cogna contre quelque chose de dur, voilà qui lui apprendra à courir sans regarder devant lui... c'était sûrement de la roche... il leva alors la tête, et vit devant lui... un gigantesque Troll des montagnes... Il couina et recula face à ce démon. Les trolls des montagnes ne venaient jamais en forêt... sauf pour chercher quelque chose à se mettre sous la dent... quelque chose comme un Kitsune par exemple. Thaäl déglutit et se mit à courir pour lui échapper, toujours plus loin dans la forêt, et le Troll, intrigué par le mouvement lui suivit à grands pas et essaya de l'attraper. C'est alors que, toujours en courant et en regardant derrière lui pour être sûr que le troll ne fasse pas lui son dîner, il passa à travers une sorte de portail, il ne comprenait pas vraiment ce qui lui arrivait mais le temps qu'il se pose la question il chuta et se retrouva face contre terre. Il se releva et secoua la tête, il marcha timidement et se demandait où il avait bien pu atterrir, et où était sa chère forêt. Il ne savait pas alors qu'il ne la reverrait sûrement plus...

III- Lâcheté et Général

    Thaäl découvrait donc ce nouveau monde avec ses yeux de démons. Lui qui aux yeux des Hommes était un renard quasiment aussi grand qu'un cheval... Il lui était difficile de passer inaperçu. Il se rendait très bien compte qu'il affolait la populace présente... Ces étranges créatures qui se tenaient sur deux pattes...  un peu comme le troll des montagnes qui le suivait mais en beaucoup plus petit, avec la peau plus douce, et un faciès un peu moins effrayant.
    Tiens ? D'ailleurs... Le troll ? À cette pensée Thaäl leva les yeux au ciel et vit au même moment que le portail se fermait sur cette énorme masse grise et marron qui chutait. Il eut juste le temps de l'esquiver avant que celui-ci ne s'écrase sur le sol et y fasse un gigantesque trou.
   Le renard secoua la tête, incrédule. Il observa les personnes autour de lui et compris rapidement qu'il aurait des problèmes s'il restait dans cette forme. Il se concentra alors et visualisa ces créatures nouvelles, les Hommes, et se transforma en l'un d'entre eux et se mêla à la foule. Peu de temps après, le troll repris connaissance et s'éleva de toute sa hauteur. Au même moment, quand tout le monde s'enfuyait en courant, il entendit des gens s'exclamer " Regardez ! Un général de l'Inquisition ! ". Thaäl regarda, il ne savait pas ce qu'était un général, ni ce qu'était l'Inquisition, mais quand il le vit il ne put s'empêcher de déglutir. Il était très impressionnant, il laissa alors le troll aux jougs du '' général '' et s'enfuit en courant le plus loin possible. Il était lâche certes, mais il voulait vivre... Même dans ce monde étrange.
    Alors il continua de vagabonder sous forme humaine. Il avait bien compris qu'il lui fallait éviter sa véritable forme, mais il devait éviter également les contacts. Il n'avait pas encore assimilé ce nouveau monde, et si jamais on lui demandait quelque chose sur son passé ou sur lui-même il ne saurait quoi répondre... Prudence donc était le maître mot.

IV - Épée et Pactisant

    Il essaya donc de s'adapter à ce nouveau monde. Il apprit la langue, les mots qu'il ne connaissait pas, il s’intéressa également à la Garde Royale et à l'Inquisition afin de savoir exactement ce qu'il lui fallait éviter de faire pour ne pas se faire attraper, et il devait avouer qu'il était plutôt content de son pouvoir, qui lui permettait de se cacher aisément. Ainsi, il se fit passer auprès de certains villageois pour une pauvre âme qui s'est fait attaquée et dépouillée afin que ces derniers lui fournissent de quoi coucher et se nourrir. Son petit manège fonctionna bien pendant un temps, puis un jour où il demandait l'asile aux gens dans la rue, il rencontra un homme d'environ trente ans aux cheveux longs, il était très bien habillé, et la canne noire qu'il tenait de la main droite lui donnait un air très noble, malgré son air maladif ( dut sûrement à la pâleur de son visage et aux cernes qu'il avait ). Celui-ci s'approcha de Thaäl et lui demanda gentiment ce qu'il faisait dans la rue. Il lui raconta alors la même histoire qu'il racontait à tous les villageois depuis quelques jours et, à son grand étonnement, l'homme lui sourit et posa une main sur son épaule.
" Alors venez chez moi. Je vous invite "
Thaäl ne put s'empêcher d'exprimer sa surprise mais le remercia et le suivit. L'homme marcha un moment et entra dans son manoir, l'invitant à y entrer également. Le démon écarquilla les yeux en découvrant l'intérieur du manoir. En fait, c'est surtout un objet qui avait attiré son attention. Une grande et magnifique épée noire était accrochée au mur. Il ne put s'empêcher de s'en approcher et de l'effleurer du bout des doigts.
" Du cristal noir... c'est du bel ouvrage. Comment avez-vous fait pour vous procurer cela ? " murmura-t-il, plus qu’étonné de voir un matériau des Limbes ici. De plus, cela était si beau que c'était sûrement du travail de gobelin.
L'homme s'approcha alors de lui en toussant dans sa manche.
" Pardonnez-moi, je suis malade... ", il regarda ensuite l'épée en souriant. " Oui c'est du bel ouvrage. Mais je m'étonne que vous connaissiez le cristal noir, cela ne fait pas partie de notre monde... "
Thaäl déglutit et le regarda. Tant pis, il avait un mourant en face de lui, il ne risquait sûrement pas grand-chose...
" Oui effectivement. Cela vient de MON monde. On en trouve dans les mines non loin de ma forêt natale... "
À ses mots, l'homme sourit.
'' Alors vous êtes un démon ? Ravi de vous rencontrer. J'ai eu cette épée de manière assez cocasse, je ne vous embêterais pas avec cette histoire... ''
Il lui tendit alors la main.
'' Je suis Sennar O'Makrat... Et comme vous avez sûrement pu le constater, je suis malade. Très malade. ''
Thaäl hocha la tête et le regarda pendant que l'homme continuait.
" Je sais que les démons et les hommes peuvent pactiser. Et pour être honnête, j'aimerais beaucoup le faire. J'ai envie de profiter de la vie autrement avant de mourir vous voyez ? "
Le démon n'en revenait pas, cet homme venait de lui proposer un pacte ? vraiment ? Il le fixa un instant puis acquiesça.
" Très bien. J'accepte que l'on pactise. Mais à une seule condition ", déclara-t-il.
'' Laquelle ? "
" Je veux cette épée à votre mort."
L'homme acquiesça. Et suite à cela ils firent un pacte ensemble.

V - Mort et Usurpation

   Le pactisant de Thaäl profita de leur pacte afin d'utiliser le pouvoir de son démon et de vivre une vie différente de son ennuyante vie de noble. Mais le jour fatidique allait arriver et il le savait. Il le ressentait en lui. Il avait permis à Thaäl de vivre dans son manoir, et ils avaient défini ensemble qu'au jour de sa mort, celui-ci prendrait son enveloppe corporelle, son nom et bien sûr son épée.
   Et quand ce fameux jour arriva, Thaäl devint Sennar O'Makrat. Il avait déjà réfléchi préalablement à ce qu'il ferait une fois leur pacte terminé. Et c'est ainsi que l'épée au côté, il partit s'engager dans la Garde Royale. Il lui avait paru que cela était une des meilleures solutions car honnêtement, qui irait chercher un démon sous une forme humaine dans une armée qui combat des démons ? Tout était calculé. Il passa donc ses classes puis commença en tant que simple soldat. On découvrit qu'il était plutôt doué à l'épée, et le temps passa, les batailles aussi et il monta au rang de sergent. Bien sûr cela ne s'est pas fait sans difficultés et certaines personnes n'appréciaient pas le fait qu'il soit monté en grade aussi facilement, comme le lieutenant Tiër qui adorait lui rappeler que même s'il avait été promu rapidement, il ne restait qu'un vulgaire sergent et qu'il lui devait obéissance, bien que Tha... Sennar n'eut jamais contesté la supériorité de ses supérieurs.

    Maintenant, Sennar ne s'est engagé qu'à une seule chose, sauver sa peau. Il aime bien le monde des humains finalement, et cela lui ferait de la peine qu'on découvre sa véritable origine et qu'on veuille le tuer pour cela. Mais le monde est fait ainsi, et advienne que pourra.



Sennar est un profiteur, un usurpateur, un escroc.


ORIGINE :: Démons ( Yokai )
SEXE :: Homme
SOURCE ::  L'usurpation
TOTEM :: Aucune importance, tout peut faire l'affaire.
PACTISANT :: Oui, avant que celui ci ne disparaisse étrangement... et que Thaäl prenne son identité et devienne Sennar O'Makrat.
POUVOIR :: Sennar est un métamorphe.
GROUPE :: Démons (car il en est un) / Soldats (car il a infiltré la Garde Royale)  [ Voilà, faites votre choix /PAN/ ]

ÂGE :: 30ans ( d'apparence physique )
MÉTIER :: Il est devenu soldat de la garde royale et à évolué jusqu'au rang de sergent
MONTURE :: Une magnifique jument a la robe noire, qui le suit dans les combats.
COMPAGNON :: Il n'en a pas besoin. Il va voir sa jument de temps en temps quand il s’ennuie.
ARMURE :: Sennar porte une armure assez banale. C'est celle qui convient à son rang de sergent. Il ne ressent pas l'utilité de rajouter de fioritures hormis son casque à cornes qu'il a trouvé dans un marché et qu'il a acheté tout de suite, de toute manière l'épée de cristal noir qu'il porte au côté attire déjà bien assez les regards.
ARME :: Sennar porte à son côté, une épée de cristal noir, le matériau le plus résistant de tout ce qui existe dans n'importe lequel des mondes, avec une effigie de dragon. cette épée noire, plus brillante que du verre ( dont elle a la transparence ), détient une lame plate, effilée comme un rasoir et qui s'affine légèrement du coté de la garde. autour de cette dernière, de forme rectangulaire' s'enroule un dragon; sur le fond noir de l'arme se détache sa tête, la gueule de l'animal étant grande ouverte, de même que ses ailes, qui se déploient autour de la lame. En effet, étonnant de trouver une épée conçue du plus solide matériau des limbes aux côté d'un sergent de la Garde Royale... Mais Sennar s'en débrouillait assez bien. Il expliquait à ceux qui lui demandaient qu'il avait prit cette épée au gobelin qui l'avait conçu en lui promettant que s'il lui donnait il le laisserait en vie. Le gobelin consentit à ce marché, mais une fois l'épée dans les mains de Sennar, il le trancha net avec. Il se vantait ensuite en disant qu'il n'y avait rien de plus jouissif que de tuer des démons avec les armes provenant de leur propre monde. bien sûr cela n'était pas la véritable histoire, mais elle plaisait assez bien au rusé renard qu'était Sennar.



▬ Métamorphose
→ Sennar est un métamorphe, un usurpateur d'identité. Il peut prendre l'apparence de n'importe qui, de n'importe quoi, qu'il soit humain ou animal. Pour cela, il lui faut visualiser très clairement dans sa tête ce dont en quoi il veut se transformer et cela se fait automatiquement, bien que cela fasse légèrement mal... car après tout, changer d'organisme et d'apparence ne se fait pas sans douleur. Son avantage est qu'il peut se transformer habillé, il n'a aucunement besoin d'enlever son armure ou son épée pour que son pouvoir opère. Le seul inconvénient de son pouvoir est sûrement  qu'il ne peut pas se transformer en quelque chose d'organique, il doit forcément prendre la forme de quelque chose de vivant, car il faut qu'il ait ensuite une conscience pour redevenir lui-même. Son pouvoir lui a beaucoup servi pour jouer des tours dans les Limbes... mais il sert également au lâche qu'il est de s'enfuir aisément de situations où il risque de perdre la vie. Il ne l'utilise pas trop dans les batailles car il a un réel don pour le combat, mais il est vrai que, par exemple, son pouvoir lui a été utile pour s'enfuir en se transformant en petit oiseau et en laissant ainsi un troll qui était sorti des Limbes en même temps que lui aux griffes d'un monstrueux général de l'inquisition, à l'époque où il n'avait pas encore sa forme humaine, ou encore sa couverture à la Garde Royale.


▬PRECISIONS
→ FAIBLESSES :: La principale faiblesse de Sennar est sûrement sa lâcheté. Il ne se lancera jamais dans quelque chose s'il sait pertinemment qu'il va mourir ou du moins être grièvement blessé, et s'il sent que la situation dans laquelle il se trouve tourne au vinaigre, il use de son pouvoir pour s'enfuir sans encombres
→ FORCES :: Sa force principale est sûrement sa ruse et sa facilité à concevoir un plan. Également, il est très doué à l'épée et s'y entraînes tous les jours pour se maintenir en forme.


Sauver ma peau par n'importe quel moyen. Oui oui je suis un lâche


Je ne suis Personne 83. nan sérieux, je me présente, Manon, TL, 17ans, voilà autre chose ? /MEURT/. Je suis arrivée ici à cause de Séraphe.. comme toujours... Aussi, j'aime lire, écrire, déconner... voilà quoi xD... Et qui te dit que je porte des chaussettes ?! /PAN/. Et sinon... OUI JE SUIS UNE POKEMANIAC ! (des premières générations, car oui, Pokémon c'était mieux avant //PAN// )

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Sennar O'Makrat ~ Un Kitsune dans la Garde Royale Dim 3 Mai - 16:54

Bienvenue sur Raisonnance
Que Panome te guide à travers Azuriel, Invité

Tu es dés à présent un démon des limbes de niveau 23. Tu vas pouvoir commencer à parcourir ce monde pour accomplir ton but. Mais avant toute chose, n'oublie pas de recenser ton avatar, tes caractéristiques et ton métier si tu es intégré dans Azuriel comme le serait un humain. N'oublie pas de remplir correctement ton profil pour que les autres joueurs puissent avoir quelques informations sur toi en un coup d’œil.
Après quoi, n'hésite pas à créer ta fiche de relation
pour te lier aux autre aventuriers de ce monde.  



Revenir en haut Aller en bas

Sennar O'Makrat ~ Un Kitsune dans la Garde Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raisonnance :: Les chroniques :: Le registre :: La population recensée-