Partagez|

Being in my world, closer to everyone — GAB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
Invité



MessageSujet: Being in my world, closer to everyone — GAB Ven 1 Mai - 2:17


Ft Sakata Gintoki
Failara

Gabriel



I belong in the fire, right through the hell of my desire.
Gabriel, on dirait pas comme ça, mais c'est pas un garçon qui a eu la vie facile. Bon, vous me direz, personne n'a une vie facile en ce moment. Ça doit bien faire 300 ans que plus personne n'a connu le bonheur omniprésent dans sa vie, ça je pense oui. 3 putain de millénaires qu'on se bat contre des monstruosités qui tombent du ciel comme ça, boom pouf plus de village, plus d'habitants. Alors si on part de ce principe, Gab c'est plutôt un mec banal.

On va commencer au commencement. La famille Del Montford vous connaissez ? Non c'est normal personne ne connaît. Ce sont des nobles déchus par la famille royale il y a de ça décennies. Motif ? Personne ne sait. On sous-entend qu'ils auraient eu des visions réformistes, ou tout simplement parce qu'ils manquaient de respect au roi. Finalement, même les descendants ne savent pas. Les descendants, ces petits roturiers qui mènent une vie paisible, sans même savoir leur origines. Ah bah non, parce que Gabriel ne connaît pas l'histoire de sa famille qui a combattu pour Panome lors de la guerre des hommes. Non mais ça personne le sait, je le dis juste à titre d'information, parce que toute personne qui lit ça soit est curieuse, soit elle est obligée -désolée mon cher administrateur-.

Bref revenons au passé, le passé qui nous intéresse, qui est plus récent qu'une centaine d'année en arrière. Gabriel est né à Ys d'un père inconnu et d'une mère roturière. Sa mère est une bonne femme qui vit encore à Ys. Elle a eu un second enfant, Lyra, une petite fille de 10 ans à sa mort. Une petite fille qui hante le jour et la nuit de la bonne femme, qui lui murmure des choses à son oreille lorsque cette dernière est assise près du feu, les yeux observant la dance des flammes. Car oui, si cette bonne femme ne voit plus qu'une chose : ce sont des fantômes.

Gabriel est né raisonnant avec une extrême curiosité. Il avait de grands yeux bleus et des cheveux tout brun, il observait le monde avec son sourire avant même d'avoir des dents. C'était un bébé très expressif, un bébé très amusant, adorable. Puis ce fut un enfant turbulent, violent, agressif... Une raisonnance. Sa mère compris lorsqu'elle prit conscience que Gabriel devinait la vraie nature des gens en un battement de cil, en une poignée de main, en une fraction de seconde. Elle le comprit aussi lorsqu'elle devina ses cheveux si bruns qui deviennent si blancs au fur et à mesure qu'il grandit, ou lorsqu'il se réveillait la nuit en panique et se jetait contre les murs de douleur. Un enfant qui grandit avec un corps étrange ça n'a parfois pas du bon. Gabriel a énormément souffert de sa croissance. Pas bébé, pas adolescent, juste enfant. Parfois il passait la nuit à hurler de douleur tellement ses os grandissaient vite et se renforçaient en un mois à peine pour regrandir et se renforcer une fois encore, et ce jusqu'à ses 16 ans.

Sa petite soeur, elle, est née lorsqu'il avait 7 ans. Un petit bébé tout mignon, mais timide, un petit bébé qui était la prunelle des yeux de son grand frère qui observait des heures durant ce petit être vivant... Ce petit être qui était l'être vivant le plus pur qu'il n'avait jamais contemplé. Leur mère s'étonnait de les voir ainsi si proches, toujours à jouer ensemble, toujours à être ensemble. On aurait dit une seule personne en deux corps. Gabriel la protégeait encore plus qu'il protégeait sa mère. Cette petite enfant naturelle pas plus haute qu'un mètre 20.

D'ici là, vous vous dîtes, "ouah c'est trop chou !" Famille parfaite et tout le bordel... Ouais bah non, on arrête les conneries, on ne serait pas ici à raconter tout ça, si tout se passait aussi bien tout le temps, sinon j'aurais mis un RAS à la place de l'histoire, hein. Bref, je reprend. On va dire que tout a commencé à planter pour Gab lorsqu'ils ont quittés Ys. La mère ne supportait plus les inquisiteurs et leur question sur son fils. Ah bah oui, la loi c'est la loi, enrôlement des raisonnances depuis la nuit des temps c'est pas nouveau. Et ça, personne ne le voulait chez les del montford. Têtus comme ils sont tous. Donc ils partirent lorsque notre jeune homme avait 17 ans, en direction d'un petit village, arme en main. Ils marchèrent, un petit peu, puis beaucoup, puis énormément. Et d'un coup, en passant par un village, le ciel s'est ouvert en deux. Un gigantesque trou noir scinda l'azur et des abominations en sortirent. Gabriel attrapa sa mère et sa soeur et se mit à courir avec les deux, les poussant à leurs limites. Finalement la mère réussit à chopper un cheval, mais elle perdit ses enfants, mais elle s'enfuie malgré tout. Gabriel et sa petite pureté dans ses bras tenta de trouver un refuge mais c'était sans tomber sur une de ces créatures. Ses yeux noirs et son corps difforme fit trébucher le jeune homme sur les fesses de stupeur. La créature se jeta sur lui, mais elle ne le toucha pas lui.

AH BAH OUI. Sinon c'est pas drôle. Non en fait, la limbe enleva sa petite soeur, pas lui. Je sais pas pourquoi, mais il semblerait que Gabriel n'a pas intéressé quelques créatures. Il a réussit à en tuer une en lui arrachant la mâchoire grâce à son don, mais... Ça, ça rend pas une soeur. Il se précipita dans la forêt, dans l'espoir de la retrouver, dans l'espoir qu'elle soit saine et sauve mais.. rien. Rien du tout. Il retourna au centre du village, là où le ciel s'était scindé. L'acalmie était revenue un petit peu. Des limbes ne devaient pas traîner loin, mais il semblerait que la ruelle était déserte. Ah non. En son centre, un petit corps était allongé par terre. Et au fur et à mesure de ses pas vers ce cadavre plus particulier que les autres, il disait de plus en plus fort le mot "non". "Si paname existe..." et il retourna ce frêle petit corps. Il ne ressentait plus la pureté, il ressentait le mal dans ce corps, il voyait le mal qui y était passé. Et le sang sur ce visage enfantin, ce petit buste qui ne se relevait plus... Non. En effet, il ne sentait plus qu'une trace, une infime trace de vie et de destruction, mais plus il pleurait avec ce petit corps froid, et moins il sentait.

Gabriel a toujours eu de la chance, il a toujours réussit les plus grands coups de sa vie, il a toujours réussit à se dissimuler à la vue de la population, il a réussit à survivre au ciel et à son cataclysme. Mais s'il y a bien une chose auquel il n'a pas survécu, c'est à la mort de ce petit être de bien. Il arrêta de croire, il arrêta d'espérer. Il voulait juste comprendre. Comprendre pourquoi. Pourquoi nous attaquer, pourquoi maintenant, pourquoi nous, pourquoi eux ? Il devenait fou de ces pourquoi, à la limite de l'hystérique. Lorsque sa mère regardait le feu en pleurant, il renversait la table sur le sol, la retournant comme un rien et la faisant s'écraser sur le sol dans un fracas de vaisselles, le visage déformé par la rage et la haine.

Un jour, des soldats sont venus, ils ont toqués à la porte des Del montford qui étaient revenus à Ys finalement après leur traumatisme. Des voisins les avaient prévenu parce qu'un certain Gabriel faisait trop de bruit la nuit, dans ses crises de panique et contre sa mère. Ils l'ont retrouvé sur son lit, assis, transpirant et grelotant. Ses yeux bleus se posèrent sur eux et, ils surent. Une raisonnance était dans cette maison.

Ils l'embarquèrent. Bah oui, fallait s'en douter. La mère ne dit rien, comme à son habitude depuis 2 ans. Gabriel ne lui a jamais pardonné car malgré qu'il hurlait son nom pour qu'elle fasse quelque chose, elle savait qu'ils le tueraient lui et elle si elle s'y opposait. Elle se tue simplement. Ouais elle a fermé sa gueule lorsqu'ils ont embarqués son fils. Et elle a jamais cherché à avoir de nouvelles vu qu'elle savait qu'au vue de son caractère ils allaient le tuer. Alors Gab n'a rien fait, Gab est resté bouche bée face à tant de défaitisme, face à tant de dénis, puis est parti d'Ys. Direction l'inquisition. Mais finalement, ils ne l'ont pas tué comme prévu. Et non.

Là bas, ils comprirent que ce n'était pas un soldat si facile, mais il exécutait les ordres, faisait comme il pouvait, mais bien des fois il se refusait d'exécuter ceux qu'il estimait injuste ou tout simplement contre natures. Il prenait cher, et eux en avaient marre. Mais c'était une raisonnance très prometteuse : il avait de la force, il avait de la haine contre ces créatures, il était curieux... Trop même. Mais tant qu'ils se canalisaient pourquoi l'exécuter ? Pourquoi exécuter un potentiel ? 6 ans qu'ils ont essayés de le faire changer un peu, pendant 6 ans il a feinté le changement, puis au bout de 6 ans, au bout des missions, des carnages, des ordres, de l'autorité, il en a eu marre. Il a fait ses bagages il s'est barré.

Bon, ok dis comme ça on dirait que c'est un choix délibéré, il a présenté sa petite démission et pouf plus de Gabriel. Ah non ça se passe pas comme ça. En gros, il était en mission de "protection de la population" et il y eut une attaque juste à côté. Une attaque de démons bien sûr. Bah lui, après l'assaut donné contre ces choses, bah. Il a disparu. Au départ on l'a cru mort, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il n'y avait aucun cadavre, aucune trace de Gabriel décédé, et des témoins de sa fuite. Depuis je crois que l'inquisition et toutes les formes d'autorité sont contre lui. AH bah oui forcément. Après tout, Gabriel avait joué la comédie pendant 6 ans pour ne pas mourir, car il n'est pas con : s'il avait opposé trop peu de résistance ça l'aurait pas fait, mais s'il ne s'était pas plié à certaines choses, bah ils l'auraient tué. Finalement, il s'est barré avant d'être un bon petit chien de l'inquisition, sans échappatoire, sans rien.

Bon, maintenant question présent. Bah ça va bientôt faire sept mois qu'il est fuite. Je vous l'ai dit, Gabriel a toujours eu de la chance, il a toujours réussit à se sortir des pires situations. Mais encore celle-ci, la si particulière, il a toujours autant de mal. Bah oui, je parle encore du décès de sa soeur. Vous savez depuis, il est sujet aux crises d'angoisse, mais avec l'entrainement de l'inquisition il a plus autant ses paniques qu'avant. Du moins, moins intensément. Mais bon, il a jamais oublié ces questions existentielles : pourquoi ci, pourquoi ça... Je vais pas vous les refaire, mais je pense que vous vous en doutez de ce qu'il se demande, encore et toujouuuuurs. Aujourd'hui, on dit qu'il hante de temps en temps les rues des villes, mais qu'il est tellement discret qu'on arrive pas à le reconnaître. Il a les cheveux plus longs, un peu plus la barbe, et souvent il aide les gens. Il les aide. On l'appelle même le héros du dimanche pour vous dire, le fantôme, la tignasse blanche. Bref que des surnoms, jamais son vrai nom. Jamais de Gabriel, en général il prend celui de Del. Allez savoir pourquoi. Il ne veut pas de l'inquisition, il peut aider les gens à sa façon, les défendre comme il veut. Il ne veut pas d'autorité, il veut juste faire ce qui lui semble le plus juste. On dit aussi qu'il vit sa vie par des primes qu'il décroche par de sales boulots. Ouais de sales boulots contre de sales personnes. Mais bon. Ce que je vous dis là, c'est ce qui se rapporte, finalement, personne, à part quelques uns, ne savent ce que fout vraiment le véritable Gabriel.

Affaire à suivre moi je vous dis. Affaire à suivre dans ce monde, avec ceux qui sont à l'intérieur. Vous peut-être ?


NON-CHALANT — ÉVASIF — MÉFIANT — CONTEMPLATIF — PAS TRÈS BAVARD — ISOLATIONISTE — BIENVEILLANT — SAUVAGE — PROTECTEUR — IMPULSIF — VIF — FIER — AUTODIDACT — TÊTU — SOURIANT — ANGOISSÉ (EFFETDESESDONS) — GÉNÉREUX — COURAGEUX — JE-M'EN-FOUTISTE — FEIGNANT — DORMEUR — GROS DALLEUX — SIMPLISTE — BUVEUR PROFESSIONNEL D'ALCOOL — CURIEUX — A UN PROBLÈME AVEC L'AUTORITÉ — BAGARREUR — COMPLEXE — COMPATISSANT — SOCIAL — ARROGANT — MOQUEUR — CHIANT — SOLITAIRE (MÊME S'IL ADORE LA COMPAGNIE) — S'ATTACHE PEU OU ALORS IL LUI FAUT BEAUCOUP DE TEMPS — FÊTARD — ARTISTE (L'OREILLE MUSICALE) — DANSEUR — PROFITE DE LA VIE — INSOUCIANT DES FOIS — PLUTÔT COOL — SOCIABLE — ADORABLE — FORT SENS DE LA JUSTICE — JUSTE — VEUT SAUVER LE MONDE — RÉFORMISTE 

ÂGE :: 26 ans
SEXE :: mâle
PATRIE ::  Serte — Ys
ORIGINE :: raisonnance
ECHO :: 2
GROUPE :: aventurier
MÉTIER :: Chasseur de prime, vagabond et héros du dimanche
MONTURE :: un cheval, ou deux... Enfin celui qu'il trouve sur la route
COMPAGNON :: aucun
ARMES :: deux sabres à courtes lames et un poignard
ARMURE :: aucune



▬ECHO ÉLÉMENTAIRE
→ NOPE.

▬ECHO MENTAL (1)
→ VISION DE L'ÂME ; Gabriel est un jeune homme très attentif au monde qui l'entoure. Son pouvoir est directement lié à sa curiosité : il est capable de lire dans chaque personne, chaque être vivant du moment qu'il est en contact avec l'écho. Il suffit qu'il pose ses yeux ou touche l'être vivant pour connaître la nature la plus profonde de l'être : la vie, ou la destruction. Gabriel est capable de sonder une personne en un battement de cil, il ne lit pas les pensées, ne voit pas le futur ou le passé, il décèle seulement la vraie nature des gens.

▬ECHO PHYSIQUE (2)
→ RENFORCEMENT DU METABOLISME ; grâce à sa "mutation", son corps est beaucoup plus complexe que celui d'une simple personne. Son corps est comme "cheaté" : il guérit plus vite, il est plus rapide, plus fort, plus endurant. Mais on ne parle pas d'invicibilité, on parle de renforcement du métabolisme. Il faut bien comprendre la différence : il n'a pas la force de superman, il est juste plus fort. Il guérit plus vite, mais il n'est pas immortel ou invisible, certes il viellit moins vite que ses semblables. Il est plus rapide et plus endurant, mais il ne courre absolument pas à la vitesse du son il en est bien loin ! Et il se fatigue comme une personne normale mais à son niveau. Son corps est ainsi plus fort, mais tout en conservant les limites initiale. Ses réflexes sont aussi accrus.

▬PRÉCISIONS
→ FAIBLESSES :: Son pouvoir psychique lui provoque de nombreuses migraines et surtout des crises d'angoisse. Tout cet afflux d'information sur dix personnes en même temps le fatigue énormément et l'oppresse. Son cerveau a beau être différent, il n'en reste pas moins humain. Il peut avoir ses migraines des jours entiers avant qu'elles ne passent.
Pour ce qui est du pouvoir physique, ne pensez pas parce que son corps est plus renforcé que le notre qu'il ne souffre pas de certains problèmes complètement banals du genre ... les crampes. Il en a tout le temps ! Son mollet par exemple en est un nit la nuit, je vous jure. Il doit boire énormément d'eau, plus manger, ce qui est assez chiant. De plus ça le rend complètement hyperactif. Une simple émotion positive peut provoquer une sorte d'effet caféine sur son corps. L'alcool par exemple, ça a le même effet que la drogue chez lui. Ah et ce pouvoir a rendu ses cheveux blancs à force.
→ FORCES :: Son pouvoir psychique est assez cool, il est instantané. Auparavant, il le considérait comme un véritable cauchemar, aujourd'hui ça va mieux il s'y est habitué : étant inné, il n'a pas besoin de s'entraîner. De plus, il est très simple à diminuer car rien ne se passe à l'extérieur tout se passe à l'intérieur.
Sa force est impressionnante malgré tout. Pour vous donner un exemple, il est capable de soulever d'une vingtaine de centimètres du sol une charrette (sans les vaches avec, hein), mais son corps, quoique musclé n'est pas celui d'un bodybuilder : son pouvoir physique ne se voit pas non plus. C'est ainsi qu'il cache très bien son jeu.


"Vis ta vie, je vivrais la mienne dans un monde meilleur."


Je m'appelle Failara, j'ai 19 ans. Je connais la fonda, c'est une fille géniale et elle m'avait parlé de ce forum avant même son ouverture, j'avais adoré le thème et le contexte, et j'ai fini par craquer ! J'adore la bouffe, le chocolat, le sucré, le salé... LE CAFÉ. Je dessine depuis une quinzaine d'année maintenant, je suis fan de cinéma et d'écriture et j'écris aussi des histoires. love is in the air, my paiiiiiirs.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Being in my world, closer to everyone — GAB Dim 3 Mai - 1:37

Je peux officiellement dire... QUE J'AI TERMINÉ !! Alors, je souhaite du courage à celui ou celle qui lira cette fiche, et je vous souhaite aussi une bonne lecture malgré tout, enfin, dîtes moi si tout convient, en tout cas je l'espère !

Je vous embrasseeeee

Ps : ceci était un UP mal fait et je m'excuse du double post...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Being in my world, closer to everyone — GAB Dim 3 Mai - 11:56

Bienvenue sur Raisonnance
Que Panome te guide à travers Azuriel, Invité

Tu es dés à présent un Aventurier de niveau 21. Tu vas pouvoir commencer à parcourir ce monde pour accomplir ton but. Mais avant toute chose, n'oublie pas de recenser ton avatar, tes échos et ton métier. N'oublie pas de remplir correctement ton profil pour que les autres joueurs puissent avoir quelques informations sur toi en un coup d’œil. Après quoi, n'hésite pas à créer ta fiche de relation pour te
lier aux autre aventuriers de ce monde.  



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Being in my world, closer to everyone — GAB

Revenir en haut Aller en bas

Being in my world, closer to everyone — GAB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raisonnance :: Les chroniques :: Le registre :: La population recensée-