Partagez|

Le cas Mélia / Peau d'âne version hardcore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
Invité



MessageSujet: Le cas Mélia / Peau d'âne version hardcore Dim 26 Avr - 18:23


Erza Scarlet & OC monster hunter
Akinoden

Magala Mélia



"Créature des limbes, je vais t'exterminer puis porter ta peau en guise d'avertissement."



Je vais vous conter l'histoire de celle qui aura donné son nom au Gore magala, celle que l'on surnomme La rousse, ou L'exterminatrice. Je vais vais vous conter l'histoire de Mélia Magala, elle qui voulait être simple forgeronne finit par accomplir l'exploit de tuer une créature des limbes.

Cette histoire commence dans un petit hameau, dans la contrée de Naalyn. Ici vivait une petite communauté dont la famille Magala. Le père de cette famille était forgeron de profession, tandis que la mère elle était plus spécialisée dans le travail du textile. Ces deux artisans eurent plus tard deux filles, tout d'abord Thodia, puis deux ans plus tard ils donnèrent naissance à Mélia. Les deux jeunes femmes partageaient toutes deux une grande beauté ainsi que des cheveux d'un roux flamboyant hérités de leur mère, une des principales différences entre les deux filles était les voies qu'elles avaient décidé d'emprunter. En effet, tandis que l'aînée s'était mise en tête de rejoindre les chevaliers, sa cadette elle avait comme objectif bien plus modeste de devenir forgeronne, comme son père, et elle passait le plus clair de son temps à aider son paternel à son travail tandis que sa sœur elle perfectionnait ses techniques de combat ainsi que ses talents de cavalière.

Tout ceci aurait pu rester paisible et la vie aurait pu suivre son cours, Thodia aurait pu suivre ce chemin qu'elle avait choisi et Mélia aurait pu devenir une grande forgeronne, mais dans ce monde, rien ne se passe comme prévu n'est-ce pas? Depuis que les limbes étaient ouvertes, diverses créatures peuplaient le monde, et très peu d'entre elles pour ne pas dire aucune n'avait vraiment de bonnes intentions envers le peuple de ce monde. Et c'est bel et bien l'une de ces créatures qui troubla le paisible hameau. Tandis que Mélia était partie chercher du bois pour alimenter la forge, une créature des limbes avait eu la bonne idée de s'introduire dans le village pour le ravager. Le cri qu'il poussa à son arrivée était effroyable, on pouvait l'entendre à des centaines de mètres à la ronde, mais son apparence était pire encore. Une grande créature à la robe sombre, et des ailes, qui n'étant pas déployées formaient comme une sombre cape sur son dos. On ne pouvait voir ses yeux car il était aveugle, se repérant grâce à la sombre poudre qui émanait de lui en permanence. Sa première? Je vous le donne en mille, Thodia qui avait accouru épée dans une main, bouclier dans l'autre, et équipée de son armure. L'affrontement fut bref, la bête plaqua la pauvre femme qui avait vainement tenté de se protéger à l'aide de son bouclier, avant de s'attaquer à la seule partie découverte de la malheureuse, sa tête. Il lui déchiqueta le visage si bien qu'elle en fut méconnaissable. La pauvre se débattit pendant un moment avant de relâcher son dernier souffle, laissant alors à la bête le loisir de saccager le reste du village, détruisant une bonne partie des bâtiments, tuant les habitants, et en dévorant même certains. Un carnage. Rapide, mais destructeur.

Mélia fut évidemment horrifiée de voir son village natal réduit en ruines de la sorte. Elle avait entendu le hurlement de la bête et avait entrevu le funèbre spectacle de loin, mais n'avait osé s'approcher avant d'être sûre que la bête ne soit partie. En même temps elle était encore faible au combat, démunie d'une quelconque armure qui plus est. Et elle aurait presque voulu périr avec son village quand elle put contempler ce que la bête avait laissé derrière elle. Mais l'image de sa sœur totalement défigurée était certainement la plus marquante. Elle ne pouvait pas laisser se massacre impuni. Elle était la seule survivante de son village, était-ce un signe du destin ? Était-elle l'élue qui avait pour mission de mettre fin au carnage de cette créature ? Mélia s'en fichait, son but présent était de devenir plus forte afin de venger sa famille, et mettre fin à la vie de ce monstre, quoi qu'il en coûte.

Le premier allié qu'elle put rallier à sa cause fut le cheval. À vrai dire, Mélia n'avait aucune idée de comment l'animal avait pu survivre, ou même d’où il pouvait venir s'il n'était pas présent lors du carnage. Mais après tout l'aide d'une monture ne serait pas de refus, elle décida donc de le prendre sous son aile et de s'en servir comme moyen de transport. Elle trouva une selle dans une étable en ruines et la mit sur le cheval qui étrangement était très docile. Encore a ce jour, Mélia ne lui a pas donné de nom, mais quand il l’appelle, il sait que c'est lui qu'elle demande. Elle grappilla ensuite tout l'argent qu'elle pouvait trouver dans les ruines. Certains prendraient ça pour un irrespect, mais d'une elle ne volait pas des urnes funéraires et de plus elle aurait besoin d'argent pour son voyage. Les dernières choses qu'elle prit avant de quitter son village d'origine furent une épée longue à deux mains ainsi qu'une armure, afin de se défendre, et d'apprendre à se battre comme une véritable guerrière. Après tout, elle avait reçu une formation sommaire de la part de son père sur tous les types d'armes qu'il forgeait, afin qu'elle puisse les tester et vérifier leur qualité, mais elle n'avait clairement pas la capacité de véritablement se battre contre un homme expérimenté, encore moins un monstre. Cela fait, elle partit au galop vers la petite ville de Harth. Celle ci était bien plus développée qu'un village, mais n'était certainement pas comparable à la capitale, Célestine.

C'est dans cette ville qu'elle s'entraînera durant des années. Après avoir passé quelques nuits à l'auberge grâce à une partie de l'argent qu'elle avait amassé, elle trouva finalement du travail. Et dans un domaine qu'elle connaissait bien, dans la forge du coin.  Mélia ne s'était pas retrouvée dans la plus connue et la plus fréquentée, mais dans celle, qui, à ce jour selon la chasseuse, produit les meilleures armes et armures. Le propriétaire de cette petite entreprise était vieux, ce qui expliquait pourquoi il recrutait. Galeval, tel qu'il s’appelait, voulait quel qu'un à qui apprendre le métier afin de prendre sa retraite. Elle travailla donc pendant 5 ans pour lui. Entre temps, le forgeron lui appris qu'il était un ancien soldat, et Mélia s'étant montrée très intéressée par l'apprentissage de techniques de combat, elle appris à se battre en plus d'apprendre des choses sur la forge. A ses 23 ans, la jeune femme dut défendre son village contre des créatures des limbes. Fort heureusement, celles ci étaient insignifiantes par rapport à ce qui a détruit son village, mais elles étaient plusieurs. Armée de sa fidèle épée longue, Mélia les affronta seule. Son art du combat était assez développé maintenant. Elle savait que comme son arme ne lui offrait pas la possibilité de se défendre alors elle esquivait en attendant de pouvoir asséner une attaque. Patiemment, elle esquivait en attendant le moment parfait. Et quand il vint, elle frappa. Elle tua la première créature d'un coup, en lui tranchant la jugulaire. Elle recommença ce petit manège pour toutes les créatures jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus. Elle fut acclamée par la petite bourgade de Harth à son retour. Le soir même, peu après avoir terminé le travail, elle eut une discussion avec Galeval concernant son but qui était toujours de retrouver et de tuer la créature qui avait détruit le village. Elle savait d'avance qu'il serait déçu par rapport au fait qu'une fois qu'elle sera partie faire la peau du monstre, il n'y aurait plus personne à la forge si le propriétaire venait à décéder. Mais celui ci compris que même si les talents de Mélia étaient indéniables en terme de battre le fer, il ne pourrait pas entraver la volonté qu'avait la rousse de venger sa famille.

Elle repartit le mois qui suivit, toujours accompagnée du cheval sans nom. Elle allait partir sur les traces de la bête et l'étudier de loin afin de préparer un plan d'action. Et à vrai dire, après l'avoir retrouvé,  la principale découverte qu'elle fit fut que cette bête était absolument phobique du feu. Comment le savait-elle ? Il fuyait les feux de camp et les torches comme la peste. Elle se dit donc qu'elle pourrait mettre à profit son arc avec des flèches embrasées. Elle se prépara durant un mois avant de finalement faire face à son pire ennemi. Elle était à bonne distance, tandis que son adversaire était endormi. Elle prépara trois flèches inflammables, mit feu à ces dernières et banda son arc. Le hurlement que poussa la bête à son réveil était terrifiant, mais témoignait de la douleur ressentie par la créature. Ne perdant pas de temps, Mélia rangea son arc et dégaina sa lame. L'heure de l'affrontement avait sonné, celui de la vengeance aussi. Elle triompherait de la bête, ou mourrait en essayant.
La rousse savait qu'elle devait rester attentionnée et patiente, comme contre les bêtes de Harth. Attendre les coups, les éviter, riposter. Cela fonctionnait plutôt bien, Mélia arrivait a faire couler le sang de la bête sans prendre de coup.  Mais une victoire parfaite était peut-être un peu trop demander, car la chasseuse improvisée n'avait pas prévu le moment ou la bête se mettrait en colère, ses cornes devenant alors visible. La terrifiante créature était plus agressive, plus rapide, plus puissante, plus redoutable encore ! Si bien qu'elle réussit à griffer le dos de Mélia. Le griffer ? Limite le lui arracher, au vu de la force enragée du monstre ! Cependant, la survivante ne laissa échapper qu'un cri sans pour autant baisser sa garde, ce qui lui serait fatal. Le combat continua, il dura une bonne demi-heure, quand une issue semblait pointer le bout de son nez, lorsque l'énorme démon des limbes réussit à plaquer Mélia, comme il l'avait fait pour Thodia des années auparavant. Cependant, celle qui à la base était prédestinée à devenir forgeronne ne voulut pas finir comme sa sœur. Mise à terre par son adversaire, elle ne flancha pas et pris son épée en main pour l'enfoncer bien profondément dans la gueule de son assaillant. Son cri fut encore pire que le premier, et son mouvement de recul permit à Mélia de se libérer, mais son épée était toujours dans la gueule du monstre. Elle reprit une flèche qu'elle embrasa et se jeta à l'assaut de la bête affaiblie. Elle arracha son épée de la créature avant de jeter la flèche embrasée dans son gosier. La créature se débattit encore un moment avant de finalement relâcher son dernier souffle.

Ça y est, Mélia avait triomphé. Elle avait vengé son village. C'est la seule chose qui lui traversa l'esprit avant de sentir quelque chose en elle. Une force nouvelle qui l'envahit. Et la peur de sa vie lorsqu’une énorme quantité de poudre noire émana d'elle, tout comme le faisait la bête qu'elle venait d'achever ! Le pire était avenir, car après que cette poudre qui lui cachait la vue se dissipa, elle se vit dans une armure qui semblait être faite à partir du monstre. Devenait-elle l’infamie qu'elle venait d'abattre ? Elle paniqua une nouvelle fois, et ne pensait qu'a se débarrasser de cette armure. Ce qui se fit. En un rien de temps, elle retrouva son bon vieil équipement en acier. Ce n'est que plus tard qu'elle en déduit qu'elle fut une raisonnance. Son écho était donc de se créer des armures à partir des créatures qu'elle terrassait ? Mais cela ne fonctionnait que contre des bêtes assez imposantes et uniques, ce qui explique certainement pourquoi cela n'avait pas eu lieu à Harth. Ce jour la, elle se mit alors en tête d'exterminer autant de créatures des limbes que possible.

Ce jour la également, Mélia devint assez connue pour son haut fait, on écrit même quelques poèmes et chansons sur elle. Et surtout, la créature qu'elle avait vaincu fut nommée à partir de celle qui l'a tuée, Gore Magala. Ce que l'histoire ne dit pas, c'est que cela déplaisait beaucoup à la principale intéressée. Celle ci se mit donc à voyager de ville en ville, exterminant alors les hordes de petites créatures qui menaçaient les bourgades par lesquelles elle passait. On lui donna plusieurs surnoms, La guerrière Rousse, L'exterminatrice de limbes, et j'en passe. Cependant, depuis, elle préfère voyager incognito, se présentant sous le nom de Thodia, que beaucoup ont oublié depuis, vivant de chasse de forge et d'extermination.



Courageuse ♦ Généralement froide ♦ Réfléchie ♦ Méfiante ♦ Experte en armes ♦ S'énerve rapidement

▌ÂGE :: 27 ans
▌SEXE :: Femme
▌PATRIE :: Naalyn
▌ORIGINE :: Raisonnance
▌ECHO :: 1 naturel
▌GROUPE :: Aventurière
▌MÉTIER :: Exterminatrice de démons (et forgeronne pour les fins de mois haha)
▌MONTURE :: Un simple cheval au pelage brun. Mélia a trouvé l'animal dans son village après le massacre, il a eu de la chance d'avoir survécu. Ce n'est pas le meilleur cheval qui existe, mais Mélia a tellement voyagé avec qu'elle se voit mal changer. Sauf si il crève, haha. A noter que Mélia ne lui a pas donné de nom.
▌COMPAGNON :: N/A
▌ARME :: une épée longue qu'elle manie à deux mains ainsi qu'un arc.
▌ARMURE :: Hormis ses aspects (voir échos) elle porte une armure d'acier qu'elle a forgé elle-même en usant du savoir que son père lui a transmis avant de se faire dévorer par la créature qui a ravagé son village. C'est une armure de bonne facture, certes, mais rien ne vaut l'épaisse et dure peau d'une bestiole des limbes.




▬ECHO PHYSIQUE: Revêtement démoniaque
→ EXPLICATION :
Mélia a découvert cet écho en prenant sa revanche sur la bête qui avait terrassé sa famille et ses proches.
Son fonctionnement est simple. Lorsque Mélia tue une créature des limbes, ou plutôt lorsque l'un d'eux meurt à proximité, elle acquiert la capacité de se créer une armure à partir du monstre trépassé. Si elle a une arme en main, celle ci change également le temps d'utilisation de l'écho, et tant que l'arme reste en main.
Cependant, les aspects étant des armures, ils lui permettent de mieux résister aux coups.
Mélia ne possède pour le moment qu'un aspect, celui du Gore Magala (nommé ainsi après la victoire de Mélia d'ailleurs). Cet aspect vêtu donne une grande motivation face aux démons, permettant de les affronter avec détermination et efficacité. Cependant, la chaleur et le feu sont ses ennemis mortels tant qu'elle porte l'aspect du démon corrompu.

▬PRÉCISIONS
→ FAIBLESSES :: les avantages et inconvénients varient selon l'aspect, mais tous ont pour point commun d'affamer Mélia au fil du temps quand elle combat ou qu'elle pratique une activité physique.
A noter que chaque aspect a un effet différent au moment ou Mélia le vêtit. Pour le Gore Magala par exemple, la métamorphose se fait dans une nuée de poudre, celle qui émanait de feu la créature.
→ FORCES :: Une armure dispo à tout moment. Et puis si elle est abîmée c'est pas grave, il suffit de retirer et de réutiliser l'aspect.





Éradiquer le plus de créature des limbes possible, voire refermer les limbes. Et créer une arme innovante.


Je suis Akinoden, un guerrier de niveau 21... OK je sors! Je suis arrivé parce que Séra' m'a parlé du forum. 18 ans depuis novembre. J'aime les jeux-vidéo, les anime, le RP (obviously) les vidéos de Bob Lennon et le hentai /OUT J'aime bien grapher et coder. Bah la je suis en pyjama donc je suis pieds nus. Mon top 3 de pokémons préférés pas dans l'ordre parce que je saurais pas en définir un: Mangriff Mysdibule et Absol. Je suis empereur de la BDM certifié, je suis un grand fan de Disgaea, Zelda Super Smash Bros. et Monster hunter (quoi? ça se voit pas au perso?)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le cas Mélia / Peau d'âne version hardcore Jeu 30 Avr - 2:34

Ayé, j'ai fini.

Alors, oui, Harth est une ville random que j'ai invité parce que je voulais pas faire passer Mélia à Célestine (sinon l'invasion de créatures c'est certainement pas elle qui s'en serait chargée) et concernant les chansons et poèmes, je les écrirais en les achetant avec mes échos parce que la je suis vanné. Sur ce si il y a quelque chose à dire ou une question, laissez le la, j'y répondrais quand je serais réveillé. Bonne nuit!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Le cas Mélia / Peau d'âne version hardcore Jeu 30 Avr - 12:22

Bienvenue sur Raisonnance
Que Panome te guide à travers Azuriel, Mélia Magala

Tu es dés à présent une Aventurière de niveau 30. Tu vas pouvoir commencer à parcourir ce monde pour accomplir ton but. Mais avant toute chose, n'oublie pas de recenser ton avatar, tes échos et ton métier. N'oublie pas de remplir correctement ton profil pour que les autres joueurs puissent avoir quelques informations sur toi en un coup d’œil. Après quoi, n'hésite pas à créer ta
fiche de relation
pour te lier aux autre aventuriers de ce monde.  



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le cas Mélia / Peau d'âne version hardcore

Revenir en haut Aller en bas

Le cas Mélia / Peau d'âne version hardcore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Raisonnance :: Les chroniques :: Le registre :: La population recensée-